· 

Danse et peinture avec les mains et les pieds

"Danse et peinture avec les mains et les pieds" est une performance de création dansée réalisée au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris, dans le cadre des ateliers Bien-Être organisés par Isabelle Martinez, conférencière et historienne de l'art.

 

J'aime danser et créer dans les musées, ces temples de l'art qui m'inspirent depuis que je suis petite, ces espaces clos qui invitent à rêver et à plonger son regard en soi et autour de soi, jusqu'à l'infini.

 

Parfois, je me recueille, tout simplement, devant une oeuvre qui me "parle" particulièrement, ou dans un espace plus vaste, rempli d'énergies pétillantes ou profondément sereines.

 

Je dialogue intérieurement avec les créations des autres, en silence, et j'explore les possibilités de communication qui nous sont offertes au-delà de la simple "vision" de l'oeuvre.

 

Que se passe-t-il exactement ? Quel est ce langage étrange, cette musique spécifique qui ne s'entend que dans les musées, à l'abri des bruits du monde? 

 

Je médite et je rêve. Je me sens "chez moi", entourée d'amis sans voix mais au coeur généreux. Je voyage au coeur de leurs histoires et j'ouvre la fenêtre de mes sensations et de mon imaginaire. Mon esprit gambade avec allégresse sur les possibles qui se dessinent déjà dans ce présent à la saveur unique qui me rend gourmande de la vie !

 

Je ne suis jamais sortie d'un musée sans être agitée par une envie irrésistible de danser et de créer, par tous les moyens possibles.

 

Alors, un jour, j'ai osé laisser ma créativité s'exprimer en direct, face aux oeuvres qui me stimulaient et paraissaient m'encourager!

 

J'ai dessiné devant les tahitiennes de Gauguin, car son oeuvre me parle depuis que je suis adolescente. Lors d'une exposition au Grand Palais, un tableau m'avait tellement interpelée, fascinée et envoûtée qu'à la fin de la visite je suis retournée me positionner devant lui afin de le contempler, encore et encore. Je n'avais jamais vécu de connexion aussi intense et magique, irrationnelle et sensationnelle, avec une oeuvre d'art, excepté avec la Statue de la Liberté, à New York, lorsque j'avais 7 ans!

 

Au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris, j'ai peint à l'aquarelle devant les Rythmes de Delaunay et j'ai dansé, librement et joyeusement, devant les corps dansants de Matisse, avant même d'être invitée officiellement par le musée à concevoir des performances sur mesure avec mon concept "La Matière en Mouvement". Quelle magnifique et jubilatoire sensation de liberté! Le musée devenait mon "théâtre de création" et je pouvais enfin dialoguer avec les oeuvres en mobilisant toutes les parcelles de mon corps, sans me laisser guider par ma pensée qui de toutes manières ne comprenait pas ce qui se passait réellement, ou pas complètement.

 

Lors d'un atelier Bien-être dans ce même musée, j'ai eu envie de danser et créer simultanément, d'une manière inédite car, au lieu d'utiliser des pinceaux, j'ai peint directement avec mes mains, et aussi avec mes pieds. Je me sentais à la fois femme et enfant, portée par l'amusement et aussi par le désir d'explorer quelque chose de nouveau, de me fondre dans la matière et de devenir moi-même une peinture abstraite, pétrie de mouvements, de joie et de poésie !

 

 

Alexandra Fadin

15 janvier 2023

 

"Danse et peinture avec les mains et les pieds"

Performance danse et peinture sur papier

© Alexandra Fadin (danse, peinture et photographie)

 

Célébration de 20 années de créations artistiques 2003-2023

15/365

 

www.alexandra-fadin.fr

 

#art #lamatiereenmouvement #creation #alexandrafadin #20ansdecreationsartistiques #peinture #performance #photo #painting #danse #dance

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0